Quelle est cette Fleur sur ton Kimono Fleuri ?

fleur kimono

Les motifs brillants et voyants du kimono japonais sont connus dans le monde entier. Leurs motifs picturaux présent sur les kimono fleuri soulèvent cependant quelques questions, à savoir, que signifient les fleurs représentées sur ces costumes traditionnels ?

Les kimonos japonais sont connus dans le monde entier pour leur beauté. Des couleurs et des imprimés audacieux provoquent un grand émoi, peu importe quand vous les voyez. Mais dans de nombreux cas, les motifs qui attirent le plus l’attention sont ceux avec des fleurs.

« C’est très joli, mais c’est quel type de fleur ? » C’est une question que beaucoup se posent quand ils voient un kimono.

Une fois que vous saurez reconnaître les fleurs sur votre kimono, il faudra apprendre à le porter ! Découvrez notre article sur comment porter le kimono et yukata

Aujourd’hui, jetons un coup d’oeil à quelques-unes des fleurs les plus courantes utilisées dans les motifs de kimono.

Les différents motifs floraux sur le kimono fleuri

Kiku

kimono femme fleuri

L’une des fleurs les plus souvent représentées est le ‘kiku’ ou chrysanthème. Bien qu’ils ne fleurissent qu’à l’automne, les kimonos imprimés chrysanthèmes sont portés toute l’année – en fait, il est presque impossible d’éviter de porter un kimono imprimé chrysanthème sur sois. Des grands, des petits, il y a des chrysanthèmes de différentes formes et tailles, et encore plus de couleurs : jaune, blanc, rose, rouge, la liste est longue. Le seul point commun à leur conception est que les fleurs elles-mêmes sont rondes et ont dix pétales étroits ou plus.

Ume

kimono fleuri

Les ‘Ume’ ou fleurs de prunier sont un autre motif floral couramment utilisé dans les kimonos. Bien que ces fleurs fleurissent au début du printemps, vous êtes sûr de les voir sur des kimono fleuri, et ça, toute l’année. Ces motifs se caractérisent par une longue étamine et 5 pétales ronds, les fleurs étant représentées dans les tons de rouge, blanc ou rose.

Botan

kimono fleuri

‘Botan’ ou pivoine sont souvent utilisés dans la conception des kimonos pour les jeunes femmes. Déjà une fleur splendide à elle seule, ces fleurs sont rendues encore plus belles lorsqu’elles sont utilisées dans des motifs de kimono fleuri. Ces fleurs sont surtout connues pour leurs nombreux pétales qui se chevauchent et se déploient, qui sont représentés dans des tons de rouge, blanc et rose.

Sakura

obi fleuri

L’une des fleurs les plus célèbres du Japon, mais quand il s’agit de kimono, vous aurez du mal à trouver des motifs avec des fleurs de sakura ou de cerisier, surtout quand on les compare avec des chrysanthèmes ou des fleurs de prunier. La raison principale est que, comme elles ont une durée de floraison intense et très courte, vous ne pouvez vraiment porter des motifs de fleurs de cerisier que pendant les mois de mars et peut-être d’avril. Avec la petite coupe unique en forme de V à l’extrémité du pétale, ces motifs sont immédiatement reconnus comme étant des sakura par les Japonais. Bien que les fleurs de cerisier soient rose pâle, les motifs de fleurs de cerisier les représentent dans une multitude de couleurs et de nuances.

Tsubaki

motif fleur kimono

Un peu moins présent sur le kimono imprimé, les ‘tsubaki’ ou camélias, sont souvent utilisés dans les motifs obi. Ils ont un air plus mûr et, bien qu’ils soient une fleur printanière, ils sont utilisés dans les kimonos portés toute l’année. Ils sont surtout connus pour leur aspect en forme de capuchon et se rencontrent principalement en blanc et en rouge, mais on peut aussi les trouver en rose ou en blanc.

Fuji

furisode

Les fleurs du printemps, plutôt que d’être dépeintes le long,’fuji’ ou glycines, sont souvent dessinées avec d’autres fleurs. Avec leurs longues tiges caractéristiques, les glycines sont immédiatement reconnaissables et se trouvent principalement dans différentes nuances de violet.

Kikyo

eventail japonais

La fleur d’automne, ‘kikyo’ ou campanule chinoise, est souvent dessinée à côté d’autres fleurs, mais elle est plus facilement reconnaissable à sa forme en étoile. En d’autres termes, une forme en étoile indique qu’il s’agit d’une campanule chinoise, qui est typiquement bleue dans les kimonos.

Une conclusion sur le kimono fleuri

Vous sentez-vous un peu plus à l’aise pour identifier les fleurs en kimono maintenant ?

En tout temps et dans n’importe quel pays du monde, vous êtes tenus de voir des motifs floraux dans les vêtements, bien que ceux sur les kimono japonais sont considérés comme l’une des représentations les plus frappantes des fleurs saisonnières. Bien que nous ayons donné les fleurs les plus souvent illustrées dans cet article, il existe bien sûr de nombreux autres motifs floraux au Japon.

Et il va sans dire qu’il existe de nombreux autres modèles de kimonos, allant des simples rayures aux pièces d’inspiration Pop-art totalement modernes. Dans l’avenir, nous explorerons ces conceptions plus en détail.